02 novembre 2009

Histoire zen...

Fa-yen, un maître zen chinois, surpris quatre moines qui discutaient de la subjectivité et de l'objectivité. Il se joignit à eux et dit: " Voilà une grosse pierre. A votre avis, elle est dans votre esprit ou dehors ?"L'un des moines répondit:" Du point de vue bouddhiste, tout est une objectivation de l'esprit, je dirai donc que la pierre est dans mon esprit.- Ta tête doit te peser terriblement, observa Fa-yen, si tu te promènes avec une pierre comme ça dans l'esprit."
Posté par ambruffin à 04:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 octobre 2009

Ryokai...

Troublé par les mots, vous tombez dans le gouffre.En désaccord avec les mots, vous arrivez à l'impasse du doute.Comme en vous contemplant dans le miroir: la forme et le reflet se regardent.Vous n'êtes pas le reflet mais le reflet est vous.S'il y a création d'une différence, même intime, cela ne peut s'harmoniser avec le rythme de la musique.
Posté par ambruffin à 17:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 octobre 2009

Le vent pur ...

" Pendant zazen, on ne bouge plus. Il y a simplement le mouvement subtil de l'inspiration et de l'expiration.Du point de vue de notre égo ce n'est pas une position très confortable. On est pas libre d'aller et venir, de suivre ses impulsions, on ne suit même pas les pensées on les laisse passer. Et cependant dans cette pratique on peut devenir complètement libre.On peut entrer en contact avec son véritable soi qui n'a pas besoin de courir après toutes sortes de choses.Le véritable soi- même ne fait rien, il ne porte rien. il nous... [Lire la suite]
Posté par ambruffin à 16:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 octobre 2009

Acceptation...

La souffrance provient toujours du refus des faits.Je veux ceci ; ceci ne se produit pas ; je refuse le fait que ceci ne se produit pas et je souffre.Ou inversement, je crains cela; cela se produit, je refuse le fait que cela se produit et je souffre.
Posté par ambruffin à 11:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 octobre 2009

Histoire zen...

Un moine demanda à Chao-chou:"  Je viens d'entrer au monastère : je t'en prie donne moi un conseil.  As-tu mangé ton gruau de riz ? demanda Chao- chou. Oui je l'ai mangé répondit le moine.  Alors va laver ton bol. " Peinture prise sur le site:http://www.art-zen.com/fr/art-zen.php
Posté par ambruffin à 10:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 octobre 2009

Ryokan...

L'automne est froid, c'est le huitième mois.Dans le jardin dénudé, on voit les piquants des châtaignes.Sous le vaste ciel, le chant des cigales à cesséMa nature est indifférente aux préoccupations du mondeQue ce soit debout ou assis, mon esprit est sans limiteLes huit volumes du sutra du lotus  à la tête du lit, certains ouverts, d'autres fermés.
Posté par ambruffin à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 septembre 2009

L'essentiel de la sagesse zen..

" Vous qui cherchez le chemin, ne perdez pas le moment présent. "Sekito Kisen
Posté par ambruffin à 14:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 septembre 2009

Drapeaux de prières...

Les drapeaux de prières sont des panneaux colorés ou petites pièces de tissus rectangulaires souvent suspendus aux passages de cols et sommets : Ils sont de deux sortes : les Loungta (lungta) « chevaux de vent » : guirlandes de petits rectangles de tissu imprimés de différents mantras ou de prières. Ils sont souvent de cinq couleurs : blanc, jaune, vert, rouge et bleu. Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés. Leur nom vient du cheval imprimé sur la plupart d’entre eux,... [Lire la suite]
Posté par ambruffin à 13:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 septembre 2009

Un passage du Dhammapadapa...

" Regarde comme il m'a maltraité et battuComme il m'a jeté à terre et voléVis avec ces souvenirs, et tu vivras avec la haineAbandonne ces pensées, et vis avec l'amourDans ce monde,La haine ne fait jamais disparaitre la haineSeul l'amour peut venir à bout de la haineTelle est la loi Antique et inépuisable." Un extrait du livre "Ma voix pour la liberté" Ani Chöying Drolma
Posté par ambruffin à 15:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 septembre 2009

Nyoshul Khenpo

Laissez reposer dans la grande paix naturelle.Cet esprit épuiséBattu sans relâche par le karma et les pensées névrotiques,Semblables à la fureur implacable des vagues qui déferlentDans l'océan infini du samsara.
Posté par ambruffin à 15:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]